Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales

Cultes des reliques à l’époque moderne

Le programme de recherches engagé par le Centre d’Anthropologie Religieuse Européenne sur le culte des reliques à l’époque moderne vise à explorer une période mal connue de ce culte, au-delà de la période médiévale, jusqu’ici beaucoup plus travaillée.

   

Autour du séminaire consacré aux reliques à l’époque moderne et contemporaine, et plus généralement depuis 2009 au martyre dans l’histoire du christianisme, le Centre a développé une enquête sur la diffusion des reliques des “ martyrs ” des catacombes (XVIIe- XIXe siècles) à partir des registres de la custode des reliques conservés à l’Archivio del Vicariato à Rome, et des registres tirés des archives de Monseigneur Sacriste, déposés à la Bibliotheca Apostolica Vaticana. Elle a exigé un lourd travail de dépouillement des microfilms effectués. À partir de ces sources il sera possible de mesurer l’amplitude du mouvement de dispersion, l’origine géographique des demandeurs, leur statut spécifique (sexe, clerc ou laïc, séculiers ou réguliers, types d’ordres et de congrégations concernées), les motivations des demandes et l’inscription de la circulation des reliques romaines dans d’autres types de circulations, antérieures et parallèles à elle.

   

Reliques modernes : Cultes et usages chrétiens des corps saints des Réformes aux révolutions  publié en deux volumes aux Edition de l’EHESS (2009), est issu du séminaire du Centre et comporte les contributions qui ont été présentées en son sein et des articles complémentaires : il se compose d’abord d’ une série de contributions relatives aux polémiques liées au culte des reliques depuis le Traité des reliques de Calvin  jusqu’au Dictionnaire des reliques de Collin de Plancy, l’intériorisation très progressive des critiques portées au sein de l’univers catholique post tridentin, les relations qui s’établissent entre vénération des saints et culte liturgique au lieu de leur conservation; sont examinés les rapports entre pouvoirs politiques et religieux dans la gestion de ces reliques (depuis la construction, par Philippe II, du reliquaire que constitue le palais de l’Escorial jusqu’aux voyages contemporains de la dextre de saint Etienne aux frontières de la Hongrie), les destructions de reliques au cours des conflits (guerres de religion, Révolution française, premières années de l’introduction du bolchevisme en Russie); plusieurs dossiers relatifs à l’exportation de reliques dans les espaces extra-européens permettent de comprendre les rapports qui s’ébauchent entre le centre romain, les capitales des Empires  et les périphéries dans le contexte de l’évangélisation coloniale. Un second volume, Les corps saints des catacombes dans l’espace de la catholicité à l’époque moderne, sera spécifiquement dédié à l’enquête menée à partir des archives romaines. Ce livre, actuellement en cours de préparation, progresse par la réunion régulière du réseau de chercheurs mobilisés pour la France, la Suisse, l’Italie, l’Espagne, les Flandres, etc. qui interrogent les sources romaines en fonction de contextes cultuels, dévotionnels et ecclésiaux locaux et régionaux.


haut de page

Actualités

  • Images fondatrices. Premières approches Lors de cette journée d’études nous nous interrogerons sur l’inscription de la fondation par l’image. En quoi l’image est-elle au point de départ d’un phénomène religieux alors qu’elle peut être considérée par nature comme seconde par rapport à son objet, dérivée, auxiliaire voire ancillaire ?